Articles


Le CFA de la Ville de Tours a une belle histoire
la plus ancienne de tous les CFA !


Contenu édité le . Actualisé le 14/3/2016.

Le centre de formation d’apprentis de la ville de Tours porte le nom d’Alfred Tonnellé. Ouvert en 1868, la maison des apprentis Tonnellé a été fondée par Amélie Tonnelé en mémoire de son fils, décédé à l’âge de 27 ans en 1858 (Louis-Nicolas-Alfred Tonnellé est né à Tours le 5 décembre 1831. Il est le fils unique de Louis
Tonnellé, né à Tours le 24 août 1803, médecin et chirurgien chef de l’hôpital de Tours, directeur de l’école de médecine et de pharmacie de Tours et de Pauline Angélique-Amélie Riffault, née à Blois le 12 octobre 1810.)

apprentis_tonnelle« Je lègue en outre à la Ville de Tours ma propriété des Fontaines, telle qu’elle est actuellement, avec toutes les fermes et les bois qui en dépendent, à la condition qu’elle fondera et entretiendra une maison « d’apprentis », c'est-à-dire, une maison où seraient reçus, pendant le temps de leur apprentissage en ville, de jeunes garçons qui trouveraient là le logement, la nourriture, le vêtement, et surtout une éducation morale et religieuse. Une maison de ce genre existe à Nancy et pourrait servir de modèle en beaucoup de points. Je désire que cette maison soit dirigée par un ecclésiastique et que les soins intérieurs soit confiée à des sœurs de Saint Vincent de Paul. Je mets comme condition expresse que cet établissement portera le nom de mon cher fils Alfred Tonnellé et qu’il sera situé sur la commune de Saint Cyr sur Loire. Je lègue à cet effet à la Ville de Tours toute la partie Est d’un terrain… »

 

Le conseil municipal de Tours accepta le legs dans la délibération du 6 août 1862. Après différentes constructions et transformations, la "Maison des Apprentis" entre en fonction dès le mois de septembre 1868. Le directeur est un ecclésiastique qui en assure la responsabilité avec le concours d’un conseil d’administration, un professeur et un surveillant s’occupent des études et du bon ordre. Les jeunes gens après décision du Conseil Municipal sont au nombre de 36. Ils séjournent trois ans durant lesquels sauf les jours fériés, ils vont travailler en ville chez leurs patrons respectifs ! C’est ainsi que depuis la fondation un nombre considérable d’apprentis ont bénéficié de cette institution qui répondait notamment aux besoins professionnels de la nation souffrant à cette époque d’une crise d’apprentissage dommageable à l’industrie nationale…


 Photo issue des archives départementales d'Indre et Loire.

Pour plus d'infos sur les origines du CFA, vous pouvez consultez l'article sur les apprentis Tonnellé du site web de www.st-cyr-hommes-et-patrimoine.fr.

Vous pouvez également visionner la liste concernant les apprentis Tonnellé des archives départementales d'Indre et Loire : Série J : 33 J. Fonds de la Maison des Apprentis Tonnellé (1868-1958)


1970 - 1990
la création du CFA


Contenu édité le .

L’Association pour la Formation Professionnelle de la Ville de Tours est créée en 1970 au 8 bis, de la rue Fromont à TOURS dont les bâtiments abritaient des « cours professionnels municipaux » appelés loi Bastié. A cette époque le système de l’alternance n’était pas reconnu. C’est en 1973, à la parution des décrets d’application de la loi de juillet 1971 rénovant l’apprentissage que les bâtiments de Saint Cyr sur Loire "apprentis Tonnellé" sont annexés à ceux de la rue Fromont pour devenir le Centre de Formation d’Apprentis de la Ville de Tours.

  • 1973 - Le CFA de la Ville de Tours dispense des formations de niveau V : CAP Restaurant, Cuisine, Vente, Couture et Flou, Dessin en bâtiment, Bobinier, mécanique carrosserie et peinture automobile, Ebéniste et Photographe
  • 1983 - Le CFA connaît quelques difficultés, reflets de la conjoncture économique dans certains secteurs d’activités et conduit à des fermetures de sections (CAP Dessin Bâtiment, CAP Bobinier, CAP Mécanique en automobile, CAP Couture Flou).
  • En parallèle, notre établissement développe ses compétences au titre de la formation professionnelle auprès de jeunes en difficultés avec la mise en œuvre des stages conventionnés par le Conseil Régional pour expérimenter des actions de Recherche Emploi/Formation.

Le CFA ouvre de nouvelles formations par le biais des contrats de qualification et de la formation continue :

  • 1987 – Première session de Mention complémentaire Sommellerie.
  • 1988 – Lancement du CAP Employé d’Hôtel.
  • 1989 – Première session de Mention complémentaire Barman.
  • 1990 – Les premiers « essais » de la formation Café Brasserie avaient lieu avant même que soit divulgué officiellement l’homologation du diplôme.

1991 - 2010
l'essor des formations


Contenu édité le .

Sur cette période, le CFA développe de nombreuses formations, dans ses domaines d'activités :

1992 – A la demande des professionnels de la restauration est élaboré un référentiel sur une formation de Pâtisserie de Restaurant. Elle a fait l’objet de 6 années de travail intensif de la part d’un comité de pilotage qui obtiendra l’aval des commissions Paritaires Consultatives en 1998 et devient la Mention Complémentaire Cuisinier en Dessert de Restaurant.

  • 1993 – Ouverture des sections BAC PRO Représentation et Agent de Prévention et de Sécurité.
  • 1997 - Un travail important est réalisé avec le Groupe ACCOR pour l’ouverture d’une section Réceptionniste qui obtiendra un succès considérable.
  • 1998 - Une nouvelle formation de Technicien, réparateur et modernisateur des ascenseurs s’ajoute, dans des locaux à la Riche, en partenariat avec des sociétés du secteur.
  • Au fur et à mesure de la publication des nouveaux décrets au journal officiel sur la création d’un diplôme correspondant à nos champs d’activités, des ouvertures de section sont mises en place : Employé de Commerce en multi-spécialité, BEP Hôtellerie, BEP Carrosserie réparateur en Automobile, BEP Vente Action marchande ...
  • 2003 - Ouverture des sections Mention Complémentaire Assistance Conseil et Vente à Distance, CQP Hébergement et CQP Réceptionniste.

Afin de faire face à l'essor de nos formations, les infrastructures du CFA se transforment et s'adaptent :

  • 1996 - le CFA commence sa migration vers un site unique dans le quartier des Douets (Tours Nord). Le siège social quitte la rue Fromont (d’où son nom très tourangeau de "CFA FROMONT") pour s'y installer. Le site des Douets regroupe le pôle administratif et des ateliers techniques. L’activité de la restauration continue à Saint Cyr sur Loire.
  • 2001 - Le CFA annexe les locaux dits "CIPP", situés à Tours Nord, juste à côté des locaux du CFA.
  • 2003 - Pour des raisons purement fonctionnels, les locaux de Saint Cyr sur Loire sont définitivement fermés. Un nouveau bâtiment s’ajoute aux locaux de Tours Nord. Le restaurant d’application prend une nouvelle allure dans la modernité de son décor et dans sa fonctionnalité pédagogique. Plus de 800 m2 d’ateliers pédagogiques permettent d’en faire un véritable fief de la restauration.

 

Seule la section Ascensoriste reste dans les locaux de la Riche. Le CFA sur son site de Tours Nord développe de nouvelles perspectives. Le CFA expérimente de nouvelles pratiques pédagogiques e s’investit dans les projets innovants

  • 2004 - Ouverture des sections de l'hôtellerie et de la restauration sur l'Europe. Le CFA se saisi de l'opportunité du programme "Léonardo" pour inscrire ses apprentis dans la mobilité Européenne, avec un perfectionnement de la langue anglaise et une incitation à la curiosité d'autres cultures. Dix semaines de formation linguistique intensive au CFA suivi d'un séjour de cinq mois dans des entreprises en Irlande. Le module linguistique et ses voyages sont de véritables laboratoires d'expérimentations pédagogiques. Ils contribuent à un renouvellement important de l'enseignement de l'anglais dans l'établissement.
  • 2005 - Le CFA exprime sa volonté, extrêmement forte, de partenariat avec les entreprises.
    Dans un premier temps en s’appropriant les TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l'Education), qui ont fait l’objet de la création d’un portail collaboratif dénommé EchoSPhères afin de développer un partenariat de proximité entre employeurs, maîtres d’apprentissage, apprentis et formateurs. Cet outil contribue à dynamiser l’innovation pédagogique et institutionnelle de la formation par alternance. Un groupe de pilotage est mis en place et aboutira à la suite d'une Recherche / Action à la rédaction d'un recueil sur le CFA Numérique.

    Son second point fort fût une réponse aux demandes des entreprises en créant une filière de Formation continue, accessible aux salariés d'entreprises, au titre du plan de formation, du DIF, de la période de professionnalisation, du CIF, aux demandeurs d'emploi dans le cadre du SPP Saisonnier et du PPS.

    Enfin, pour lutter contre les ruptures de contrats, notamment importantes dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, le CFA met en place la médiation et un espace de parole et d'écoute.
  • 2006 - Les actions Européennes se multiplie et s'ouvrent vers d'autres pays : Malte, République Tchèque, Allemagne, Grèce, Turquie, Espagne, ...
  • 2007 - L'établissement propose son 1er diplôme de niveau III avec l'ouverture du BTS Hôtellerie-Restauration
  • 2008 - Le pôle Commerce - Vente voit la création d'une galerie marchande comme ateliers pédagogiques. 300 M2 répartis en trois ateliers lumineux et trois salles de cours permettent aux jeunes d'acquérir les connaissances essentielles de la vente en grande et moyenne distribution, en équipement spécialisé, en management des surfaces, gestion de l’accueil et de la communication. 150 apprentis sont ainsi formés du CAP au BAC PRO commerce sans omettre l’accès à une spécialisation de la relation client à distance.
  • La même année, à la demande des professionnels et afin de permettre à chaque apprentis, notamment ceux sortant d'un CAP, d'évoluer vers un développement de leurs connaissances en renforçant leurs capacités dans leur métiers, le CFA ouvre une nouvelle filière : le BP Cuisine en contrat de professionnalisation, suivit du BP Restaurant dès l'année suivante.
  • 2009 - L'inscription du CFA dans les programmes européens devient une orientation forte de l'établissement. Ce sont 150 jeunes qui sont partis à la découvertes de différentes villes étrangères (Athènes, Ségovie, Munich, Istanbul, Malte, Dublin, ...), dans le cadre de projets "Trans'Europ", "Léonardo", ou "Module Irlande". Ces séjours changent radicalement le rapport des jeunes aux savoir, à eux-même et au monde.
  • Ouverture du BTS NRC (Négociation relation client) en contrat de professionnalisation.
  • 2010 - La construction d'un bâtiment spécifique pour les formations d'ascensoristes devient incontournable sur le site des Douets. Ce projet , d'une surface de 2400 m2, comprend 12 gaines d'ascenseurs, des ateliers techniques, des salles de cours et un amphithéâtre de 100 places.L'ouverture a été effective en septembre 2010.


De 2011 à aujourd'hui
Le campus de l'alternance !


De 2011 à aujourd'hui
Contenu édité le . Actualisé le 19/9/2017.

L'ensemble des formations du CFA est maintenant réunie sur le site des Douets, à Tours Nord et forme le Campus de l'alternance. Le CFA poursuit l'ouverture de nouvelles formations afin d'offir des cursus de formation complets à ses apprentis. Les projets européens prennent de plus en plus d'ilmportance et deviennent un moteur pédagogique fort pour notre établissement.

  • 2011 - Ouverture des classes de CAP (cuisine, service, brasserie puis vente) au dispositif "Nouvelle Chance". Ce dispositif permet aux jeunes de passer leur CAP en 1 an.
  • 2013 - Ouverture du BTS MUC (Management des unités commerciales) en contrat de professionnalisation.
  • 2014 - Ouverture de la section Accompagnateurs de Tourisme, en partenariat avec le comité département du tourisme d'Indre et Loire.
  • 2015 - Le CFA est partenaire de la Ville de Tours sur la mise en oeuvre du projet européen Eramus+ EFES (European Food Education Season).
  • 2016 - Mise en ligne du site web des projets européens du CFA : www.cfa-tours.eu et refonte du site public du CFA : www.cfa-tours.fr
  • La direction du CFA évolue, voici une vidéo de présentation de l'équipe de direction de notre CFA :

  • 2017 - L'association qui régi le CFA se dote de nouveaux status, actualisés, et s'appelle dorénavant Tours Alternance Formation.
  • Notre établissement et nos formation sont certifié par DataDock (une base de données unique pour simplifier le référencement des organismes de formation)

Infos sur le CFA

TOURS ALTERNANCE FORMATION - CFA Tours
CFA Tours
8 allée Roger Lecotté 37100 Tours
37100 Tours
Tél : 02 47 88 51 00
Fax : 02 47 88 51 29
Email : information@cfa-tours.fr
Les sites web du CFA
Les partenaires financiers & institutionnels du CFA