CFA des Douets, ville de Tours

En images...
Sur le site...

Ré ouverture du restaurant d'application

Ateliers culinaires 2014 2015

Un nouveau président pour le CFA

DONNEZ UNE DIMENSION EUROPEENNE A VOTRE FORMATION !

UN BTS EN 1 AN C'EST POSSIBLE !!

Formation en alternance Agent Polyvalent de Restauration

Professionnalisez-vous en 1 an à l'accueil touristique

Formation Continue en Hôtellerie Restauration

Aux Arts apprentis !

Nouveau dispositif de professionnalisation

TENUES ET MATERIELS PROFESSIONNELS

FORMATION NOUVELLE CHANCE


Vous voulez obtenir une qualification reconnue ? Adressez-vous à CFA Tours, spécialiste des formations professionnelles, qui vous renseigne sur un contrat d'apprentissage à Tours ou un contrat de professionnalisation à Tours.


>> Vous êtes ici - NOTRE ETABLISSEMENT

Présentation du CFA

Une formation pour tous !
Le CFA de la Ville de Tours, aujourd'hui c'est...

... une association loi 1901 sans but lucratif,


 Encadrés par une équipe de plus de 100 personnes au service de l'alternance (toutes activités confondues),
 Dans les secteurs de l'hôtellerie restauration, du commerce, de l'automobile, des ascenseurs et de la photographie.
 

Ouvrir l'article
Un franc succès pour nos Portes Ouvertes !

Plus de 1000 visiteurs sont venus découvrir les formations et les actions du CFA ce samedi dans le cadre des Portes Ouvertes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Ouvrir l'article
Un souhait, une volonté, un constat ...

Quelques témoignages ...

Paroles de Jean Patrick GILLE, Député d'Indre-Et-Loire


 « II est important que le CFA devienne un lieu ouvert sur le monde. La formation en alternance est le meilleur mode d’insertion professionnelle et nous avons le devoir de continuer à améliorer notre outil pour que les jeunes s’épanouissent au cours de leur formation puis dans la vie professionnelle »



Paroles de Christine LECOQ SUREAU, directrice du CFA


 « Aujourd'hui, notre mission est davantage d’apporter à nos apprentis la capacité d’apprendre par eux-mêmes : être curieux, ouverts, responsables. Ce sont des compétences indispensables à leur évolution professionnelle et sociale.»



Paroles de professionnels, maîtres d'apprentissages


 « J’aime mon métier et j’ai le plaisir de le transmettre aux autres. Si j’ai un conseil à donner aux jeunes c’est de continuer à se cultiver tout au long de leur vie et de lire. J’ai connu des jeunes qui avaient un petit niveau mais une soif d’apprendre et ils ont bien réussi parce qu’ils aiment leur métier et qu’ils ont toujours une soif d’apprendre »

 « L’apprentissage peut valoriser des jeunes « abîmés » par l’école. Cela m’intéresse de faire part de mon expérience à des jeunes qui ont besoin de cette reconnaissance que l’école ne leur a pas donné. »



Paroles de jeunes, apprentis


 « Des trois CFA que j’ai visité, c’est le CFA de la VILLE de TOURS qui m’a le plus accroché. La qualité du matériel qui est à notre disposition autant que l’internat ont fait la différence »

Ouvrir l'article
Historique du CFA

Les origines


 Le CFA de la Ville de Tours a une belle histoire…la plus ancienne de tous les CFA !



Pour répondre aux vœux de chers défunts et en même temps à ses propres sentiments d’humanité, Madame Tonnelé, par testament du 22 février 1862, fixa ses dernières volontés :
« Je lègue en outre à la Ville de Tours ma propriété des Fontaines, telle qu’elle est actuellement, avec toutes les fermes et les bois qui en dépendent, à la condition qu’elle fondera et entretiendra une maison « d’apprentis », c'est-à-dire, une maison où seraient reçus, pendant le temps de leur apprentissage en ville, de jeunes garçons qui trouveraient là le logement, la nourriture, le vêtement, et surtout une éducation morale et religieuse. Une maison de ce genre existe à Nancy et pourrait servir de modèle en beaucoup de points. Je désire que cette maison soit dirigée par un ecclésiastique et que les soins intérieurs soit confiée à des sœurs de Saint Vincent de Paul. Je mets comme condition expresse que cet établissement portera le nom de mon cher fils Alfred Tonnelé et qu’il sera situé sur la commune de Saint Cyr sur Loire. Je lègue à cet effet à la Ville de Tours toute la partie Est d’un terrain… »

Le conseil municipal de Tours accepta le legs dans la délibération du 6 août 1862. Après différentes constructions et transformations, la Maison des Apprentis entra en fonction dès le mois de septembre 1868. Le directeur est un ecclésiastique qui en assure la responsabilité avec le concours d’un conseil d’administration, un professeur et un surveillant s’occupent des études et du bon ordre. Les jeunes gens après décision du Conseil Municipal sont au nombre de 36. Ils séjournent trois ans durant lesquels sauf les jours fériés, ils vont travailler en ville chez leurs patrons respectifs ! C’est ainsi que depuis la fondation un nombre considérable d’apprentis ont bénéficié de cette institution qui répondait notamment aux besoins professionnels de la nation souffrant à cette époque d’une crise d’apprentissage dommageable à l’industrie nationale…

L’Association pour la Formation Professionnelle de la Ville de Tours est créée en 1970 au 8 bis, de la rue Fromont à TOURS dont les bâtiments abritaient des « cours professionnels municipaux » appelés loi Bastié. A cette époque le système de l’alternance n’était pas reconnu. C’est en 1973, à la parution des décrets d’application de la loi de juillet 1971 rénovant l’apprentissage que les bâtiments de Saint Cyr sur Loire « apprentis Tonnelé » sont annexés à ceux de la rue Fromont pour devenir le Centre de Formation d’Apprentis de la Ville de Tours.

1973 - 1990


Le CFA de la Ville de Tours, de par son histoire, est géré par une association loi 1901 sans but lucratif, ce qui en fait sa particularité. Il est toujours administré par un Conseil d’Administration qui élit un bureau dont le Président est le Premier Adjoint au Maire de la Ville de Tours : Jean Patrick GILLE.

Le conseil d’administration est composé d’élus du Conseil Municipal, de représentants des Chambres Consulaires et des professionnels des métiers représentés au CFA.

Le conseil de perfectionnement, obligatoire dans tout CFA est composé de membres du bureau, de représentants des branches professionnelles, de représentants syndicaux, de formateurs, d’apprentis. Il siège pour garantir la qualité de la formation.

1973 - Le CFA de la Ville de Tours dispense des formations de niveau V :

CAP Restaurant
CAP Cuisine
CAP Vente
CAP Couture Flou
CAP Dessin en Bâtiment
CAP Bobinier
CAP Mécanique en automobile
CAP Carrossier et Peinte en automobile
CAP Ebéniste
CAP Photographe


1983 - Le CFA de la Ville de TOURS connaît quelques difficultés, reflets de la conjoncture économique dans certains secteurs d’activités et conduit à des fermetures de sections. (CAP Dessin Bâtiment, CAP Bobinier, CAP Mécanique en automobile, CAP Couture Flou).

Il développe ses compétences au titre de la formation professionnelle auprès de jeunes en difficultés. Stage conventionné par le Conseil Régional pour expérimenter des actions de Recherche Emploi/Formation.

Un service spécifique est créé en 1987 qui a pour but de créer, promouvoir, développer dans le respect des textes, de la concurrence, des choix et des Etudes de Marché, la formation professionnelle. Son action s’étend à tout le département et s’étendra progressivement aux départements de la Région Centre.

Outre les sections déjà dispensées au CFA de la VILLE de TOURS, par la voie de l’apprentissage, ont été créés par le biais des contrats de qualification et de la formation continue :

1987 – Première session de « SOMMELLERIE » (mention complémentaire au CAP Restaurant).

1988 – Lancement du CAP « Employé d’Hôtel » créé en 1976 et oublié des professionnels alors qu’un besoin existait dans le nettoyage des chambres.

1989 – Première session de « BARMAN » (mention complémentaire au CAP Restaurant).

1990 – Les premiers « essais » de la formation « CAFE-BRASSERIE » avaient lieu avant même que soit divulgué officiellement l’homologation du diplôme.

1990 - 2010


1992 – « Ré ouverture » de la formation de Dessinateur Bâtiment en partenariat avec les bureaux d’Etudes. Les acquis professionnels sont validés par une certification de Branche Professionnelle. Les cours pratiques sont dispensés par un professeur de l’Ecole d’Ingénieur à Tours.

Parallèlement, à la demande des professionnels de la restauration a été élaboré un référentiel sur une formation de Pâtisserie de Restaurant. Elle a fait l’objet de 6 années de travail intensif de la part d’un comité de pilotage constitué d’institutionnels, de professionnels et de professeurs.

1993 – Ouverture d’une section BAC PRO « Représentation ».
- Ouverture d’une section « Agent de Prévention et de Sécurité ».
Actions expérimentales qui seront reprises par d’autres établissements.

1996 - Pour des raisons techniques et fonctionnelles, le CFA de la Ville de Tours a commencé sa migration vers un site unique dans le quartier des Douets. Le siège social quitte la rue Fromont (d’où son nom très tourangeau « CFA FROMONT ») pour s’installer au Nord de Tours dans des locaux agréables où des ateliers techniques y sont créés. L’activité de la restauration continue à Saint Cyr sur Loire.

1997 - Un travail important est réalisé avec le Groupe ACCOR pour l’ouverture d’une section « Réceptionniste » qui obtiendra un succès considérable.

1998 - Une nouvelle section s’ajoute dans des locaux à la Riche en partenariat avec des sociétés d’installation, réparation et modernisation des ascenseurs. Il s’agit de Technicien, Réparateur et Modernisateur des Ascenseurs.

En même temps, la formation de Pâtisserie en Restaurant obtient l’aval des commissions Paritaires Consultatives et est validée par une Mention Complémentaire Cuisinier en Dessert de Restaurant. Des la parution des décrets au journal officiel, des ouvertures de section sont demandées par des lycées professionnels et des CFA, dans la France entière.

La moyenne et grande distribution a un essor considérable sur le département. Les épiceries se spécialisent. Le vendeur en épicerie devient un spécialiste de la vente « visuelle ». Il doit connaître les règles du marchandisage et la gestion des linéaires. Au CFA s’ouvre cette section Employé de Commerce en MULTISPECIALITE.

Au fur et à mesure de la publication des nouveaux décrets au journal officiel sur la création d’un diplôme correspondant à nos champs d’activités, des ouvertures de section sont mises en place : BEP Hotellerie dominante Cuisine, Restaurant – BEP carrossier réparateur en Automibile, BEP Vente Action Marchande. Ces examens sont en direction des jeunes qui ont un niveau scolaire 3éme et souhaitent plus particulièrement se diriger vers un BAC PROFESSIONNEL dont les ouvertures se sont réalisées progressivement à partir de 1990.

2003 - Pour des raisons purement fonctionnels, les locaux de Saint Cyr sur Loire sont définitivement fermés. Un nouveau bâtiment s’ajoute aux locaux de Tours Nord. Le restaurant d’application prend une nouvelle allure dans la modernité de son décor et dans sa fonctionnalité pédagogique. Plus de 800 m2 d’ateliers pédagogiques permettent d’en faire un véritable fief de la restauration.

Par une volonté commune, des professionnels et du CFA, d'améliorer la formation des jeunes et en partenariat avec l'Union des Métiers de l'Industrie Hôtelière (UMIH) de l'Indre et Loire, est créé le Club Qualité de l'apprentissage dans les métiers de l'hôtellerie et de la restauration.
Le comité de pilotage est composé de représentants de chaque secteurs de l'hôtellerie et de la restauration siègent à l'UMIH, de la Direction Départementale du Travail et de l'Emploi de la Formation Professionnelle de Tours (DDTEFP), de l'inspecteur d'apprentissage, d'un représentant du personnel du CFA, d'un responsable pédagogique au CFA du secteur de l'hôtellerie-restauration, ...
C'est une instance de réflexion importante qui se met en place, avec l'adhésion d'une trentaine de professionnels.

En parallèle la même année, l'établissement ouvre de nouvelles sections : Mention Complémentaire Assistance Conseil et Vente à Distance, CQP Hébergement et CQP Réceptionniste.

2004 - Ouverture des sections de l'hôtellerie et de la restauration sur l'Europe.
Le CFA se saisi de l'opportunité du programme "Léonardo" pour inscrire ses apprentis dans la mobilité Européenne, avec un perfectionnement de la langue anglaise et une incitation à la curiosité d'autres cultures. Dix semaines de formation linguistique intensive au CFA suivi d'un séjour de cinq mois dans des entreprises en Irlande. Le module linguistique et ses voyages sont de véritables laboratoires d'expérimentations pédagogiques. Ils contribuent à un renouvellement important de l'enseignement de l'anglais dans l'établissement.

2005 - Le CFA exprime sa volonté, extrêmement forte, de partenariat avec les entreprises.
Dans un premier temps en s’appropriant les « T.I.C.E » (Technologies de l’Information et de la Communication Educative), qui ont fait l’objet de la création d’un portail collaboratif dénommé "ECHOSPHERES" afin de développer un partenariat de proximité entre employeurs, maîtres d’apprentissage, apprentis et formateurs. Cet outil contribue à dynamiser l’innovation pédagogique et institutionnelle de la formation par alternance.

Son second point fort fût une réponse aux demandes des entreprises en créant une filière de Formation Continue, accessible aux salariés d'entreprises, au titre du plan de formation, du DIF, de la période de professionnalisation, du CIF, aux demandeurs d'emploi dans le cadre du SPP Saisonnier et du PPS.

Enfin, pour lutter contre les ruptures de contrats, notamment importantes dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, le Club Qualité contribue à la création de la médiation avec un espace de parole et d'écoute.

2007 - L'établissement propose son 1er diplôme de niveau III avec l'ouverture du BTS Hôtellerie Restauration.
C'est aussi l'année de la création du site internet qui s'associe à "ECHOSPHERES", en contante évolution.

2008 - Le pôle Commerce - Vente voit la création d'une galerie marchande comme ateliers pédagogiques. 300 M2 répartis en trois ateliers lumineux et trois salles de cours permettent aux jeunes d'acquérir les connaissances essentielles de la vente en grande et moyenne distribution, en équipement spécialisé, en management des surfaces, gestion de l’accueil et de la communication. 150 apprentis sont ainsi formés du CAP au BAC PRO commerce sans omettre l’accès à une spécialisation de la relation client à distance.


La même année, à la demande des professionnels et afin de permettre à chaque apprentis, notamment ceux sortant d'un CAP, d'évoluer vers un développement de leurs connaissances en renforçant leurs capacités dans leur métiers, le CFA ouvre une nouvelle filière : le BP Cuisine en contrat de professionnalisation.

Les actions Européennes se multiplie et s'ouvrent vers d'autres pays : Malte, République Tchèque, Allemagne, Grèce, Turquie, Espagne, ...

2009 - L'inscription du CFA dans les programmes européens devient une orientation forte de l'établissement. Ce sont 150 jeunes qui sont partis à la découvertes de différentes villes étrangères (Athènes, Ségovie, Munich, Istanbul, Malte, Dublin, ...), dans le cadre de projets "Trans'Europ", "Léonardo", ou "Module Irlande".
Ces séjours changent radicalement le rapport des jeunes aux savoir, à eux-même et au monde.

La construction d'un bâtiment spécifique pour les formations d'ascensoristes devient incontournable sur le site des Douets pour plusieurs raisons :
- Une offre d'emploi en extension constante
- Des débouchés garantis
- Les lieux de formations actuels deviennent peu adaptés en fonction du développement remettant principalement en cause les règles de sécurité.

Ce projet , d'une surface de 2400 m2, devient réalisation. Il s'y effectue un véritable balai de camions et pelleteuses pour préparer le terrain brut et pour le début des travaux, en juin.
L'ouverture a été effective en septembre 2010.